Le site de la prévention du vol et des fraudes pour les gens d'affaires
Accueil Partenaires Se procurer une trousse English
Fraude par cartes et vol à l'étalage
Vol qualifié
Fausse monnaie
Vol par effraction
Vol et fraude dans l'entreprise
Prévention du crime par le développement social


Prévention du crime par le développement social

Version imprimable

Une étude récente du ministère de la Justice estime à 59 milliards de dollars par année le coût total des dépenses attribuables aux actes criminels au Canada.

La criminalité constitue invariablement l'une des principales sources de préoccupation locale. La prévention n'est donc pas seulement l'affaire de la police : ça nous concerne tous! Impliquons-nous… c'est un investissement sûr !

Vous vous demandez peut-être :

  • par où commencer ?
  • où cibler votre intervention ?
  • que faire pour vous impliquer ?

Les conseils de prévention qui suivent vous aideront à répondre à ces questions. Ils sont regroupés en quatre modules d'information :

Aller au cŒur du problème
Changer les choses
Suivre l'exemple
Investir à long terme

Aller au cŒur du problème

QU'EST-CE QUE LA PRÉVENTION DU CRIME PAR LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL ?
La prévention du crime par le développement social (PCDS) est une stratégie qui permet de lutter contre les causes profondes de la criminalité et de la victimisation. Il s'agit d'une approche à long terme qui nécessite la mobilisation des forces vives d'une communauté.

Tout acte criminel a des conséquences, d'abord pour la victime puis sur son entourage et parfois même sur l'ensemble de la collectivité. La façon la plus efficace - et la moins coûteuse - de prévenir le crime, c'est d'intervenir tôt pour aider ceux qui risquent de devenir des contrevenants ou des victimes.

QUELS SONT LES FACTEURS QUI PEUVENT AMENER QUELQU'UN À COMMETTRE UN CRIME ?
Les causes de la criminalité sont complexes. On sait toutefois que la combinaison de plusieurs facteurs peut amener un individu à commettre des actes criminels. On les appelle les facteurs de risque. En voici quelques-uns :

Les facteurs de risque

  • Pauvreté
  • Compétences parentales inadéquates
  • Toxicomanie et alcoolisme
  • Décrochage scolaire
  • Mauvais traitements
  • Faible estime de soi
  • Mauvaises fréquentations

Haut de la page

Changer les choses

C' EST À VOUS DE JOUER

En tant qu'entrepreneur, vous jouez un rôle économique et social primordial dans le développement de votre collectivité. Votre engagement peut contribuer à assurer une meilleure qualité de vie aux membres de votre collectivité, par exemple dans la prévention de la délinquance. Vous pouvez aussi vous-même en retirer des avantages comme :

  • un environnement social sécuritaire plus propice à la bonne marche de vos affaires;
  • une plus grande visibilité pour votre entreprise, votre marque ou votre bannière;
  • une bonne occasion d'agrandir votre réseau en vous faisant de nouveaux amis ou clients;
  • une reconnaissance sociale et de la notoriété;
  • une appréciation de la part de vos employés. Les employés perçoivent favorablement l'entrepreneur qui s'engage personnellement à aider les plus démunis, d'où un renforcement de leur sentiment d'appartenance et de fierté.


QUELQUES CONSEILS POUR VOUS IMPLIQUER DANS VOTRE COMMUNAUTÉ

Participez au financement de projets d'organismes de votre communauté. Communiquez avec votre CLSC, votre centre communautaire, votre conseiller municipal, vos députés ou avec les policiers de votre secteur pour connaître les organismes qui ont besoin de vous pour vraiment changer les choses.

Soyez attentif à ce qui se passe dans votre communauté. Consultez les hebdos régionaux pour connaître les projets de prévention de votre quartier et offrez votre collaboration.

Mettez vos ressources au service de la communauté. Votre implication peut parfois valoir davantage que votre contribution financière aux yeux de votre entourage. Vous pouvez par exemple offrir votre expertise ou encore faire partie du conseil d'administration d'un organisme de votre quartier.

Parlez de prévention du crime aux membres des associations auxquelles vous appartenez afin d'identifier comment vous pourriez agir tous ensemble.

Sensibilisez vos employés. Utilisez des bulletins d'information, des tableaux d'affichage, des réunions de groupe pour :

  • les informer sur l'importance d'adopter ensemble une approche communautaire en prévention du crime par le développement social;
  • faire valoir les bons coups de vos employés dans ce domaine;
  • faire connaître les organisations et initiatives qui existent et encourager chacun à trouver celles qui lui conviennent;
  • produire et diffuser des conseils sur la prévention de la criminalité.

Haut de la page

Suivre l'exemple

Cette section vous propose deux exemples de programme de prévention par le développement social ainsi que des témoignages de participants.

Titre du programme
« Y'a quelqu'un l'aut'bord du mur »

    Principaux objectifs
  • Prévenir la criminalité en favorisant l'intégration sociale et professionnelle des jeunes en difficulté dans le quartier;
  • Améliorer la qualité de vie dans le quartier en nettoyant les graffitis.

Description
Certains marchands de la Promenade Ontario à Montréal se sont réunis avec des intervenants sociaux. Leur projet crée de l'emploi pour une vingtaine de jeunes de 16 à 25 ans qui nettoient les graffitis qui détériorent l'environnement visuel du quartier.

Promoteur
Le promoteur principal du projet est la Société de développement des affaires commerciales de la Promenade Ontario, (SIDAC) un organisme à but non lucratif qui assure une présence active dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Il compte plus de 200 membres, des commerçants et des professionnels.

TÉMOIGNAGES
Marie-Rose Gagné - Dollarama
Je voulais qu'on ait une meilleure qualité de vie dans le quartier. Je me suis renseignée auprès de mon association de commerçants. J'ai trouvé le programme « Y'a quelqu'un l'aut'bord du mur ». Cela aide les jeunes et cela rend le quartier plus sécuritaire. Ça, c'est nécessaire pour la bonne marche des affaires !

Pierre-André Jacob - Fleuriste
J'ai rencontré d'autres commerçants. J'ai consulté des intervenants sociaux. Ensemble, on a créé le programme « Y'a quelqu'un l'aut'bord du mur ». On donne de l'emploi à des jeunes de 16 à 25 ans qui ont de la difficulté à s'intégrer dans la société. Ils ont besoin de modèles positifs. En plus, je me suis fait de nouveaux amis et des clients. Je participe vraiment au développement communautaire.

Roger Gallagher - Directeur général, SIDAC Promenade Ontario
C'est un programme prometteur. À long terme, il réduira la criminalité. Nos jeunes développent des qualités qui les aideront à occuper un emploi ou poursuivre leurs études, par exemple, la ponctualité, la capacité de terminer une tâche ou d'atteindre des objectifs. Ils travaillent. Ils nettoient et embellissent le quartier. Ça favorise l'achalandage. Ça crée de l'optimisme dans toute la collectivité.

Titre du programme
« Polyglobe », aussi appelé « L'école, restez-y ! »

    Principaux objectifs
  • Prévenir le décrochage scolaire;
  • Optimiser les chances d'intégration sociale des jeunes en difficulté.

Description
Ce projet vise à lutter contre le décrochage scolaire qui touche 35 % des jeunes Montréalais. Des entreprises et organismes publics ou parapublics accueillent des jeunes pour des stages ou des visites industrielles. Cela leur permet de développer une nouvelle vision du monde, de créer des liens, de vivre des expériences stimulantes et d'étoffer leur curriculum vitae.

Promoteur
Le promoteur principal du projet est le Fonds Ville-Marie, mis sur pied en 1995 par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et la Ville de Montréal. Le Fonds a pour objectifs de permettre l'utilisation d'un pourcentage des bénéfices annuels de Stationnement de Montréal pour réduire la pauvreté chez les jeunes, de contribuer à la promotion et à l'avancement de l'éducation et de mettre en oeuvre des programmes visant à prévenir et contrer le décrochage scolaire. Pour chaque pièce de 25 sous déposée dans un parcomètre, un sou est versé au Fonds Ville-Marie qui a consacré plus de 1,8 million de dollars à des projets répondant à sa mission, depuis 1995.

TÉMOIGNAGES

Mélanie Kau - Présidente, Mobilia
L'entourage d'un jeune, c'est important. Mon père disait qu'on n'est jamais autre chose que la somme des influences qu'on a reçues. Au secondaire, ce qui compte c'est l'opinion des amis et de tout ce qui se passe en-dehors de la famille. Alors, le programme Polyglobe essaie d'entourer nos jeunes d'influences positives. Il leur redonne le goût d'apprendre. Il montre qu'avec un peu d'efforts, nos rêves se réalisent. Ça peut faire la différence entre un jeune qui va réussir sa vie ou un criminel.

Alcino Roque - CGI
Je parraine un jeune. Il vient ici. Je lui présente notre métier. Il voit des adultes s'accomplir dans leur travail. Je crois que ça peut lui donner le goût d'aller plus loin. Je ne m'attends pas à des résultats demain matin… La prévention par le développement social, c'est un investissement à long terme. C'est ma façon à moi d'aider. J'encourage ceux qui sont notre avenir.

Marie-Élaine Normandeau - Directrice, Fonds Ville-Marie
Depuis 2001, 1 330 jeunes Montréalais ont participé à Polyglobe. Surtout des élèves de 3e et 4e secondaires. Ils viennent d'écoles qui ont un taux de décrochage très élevé. Les stages ont lieu l'été. Ils durent 60 heures environ. Ça donne lieu à des situations gagnantes pour toutes les parties. Les jeunes explorent un métier ou une profession. Les employeurs ont la satisfaction de les aider.

Haut de la page

Investir à long terme

En mettant l'épaule à la roue, les chefs d'entreprise tout comme les citoyens contribuent à l'émergence d'une dynamique qui ne peut que rejaillir positivement sur l'ensemble de la collectivité.

Cependant, il faut du temps pour changer mentalités et comportements, pour qu'un jeune s'accomplisse et prenne sa place en société et pour constater une baisse de criminalité dans les collectivités et les entreprises. C'est pourquoi il faut persévérer et ne pas s'attendre à des résultats immédiats. La prévention du crime par le développement social, c'est un investissement sûr…à plus long terme.

Haut de la page

Conseils pratiques de prévention
Évaluer la sécurité de votre entreprise
Liens utiles

Accueil | English | Décharge de responsabilités

logo Québec
© Gouvernement du Québec